Un légume de saison… le petit pois…

Que trouve t’on en ce moment dans notre potager ?

Le petit pois

Consommé chez nous sous sa forme fraîche ou sèche.

Frais, il s’agit de la variété à écosser il s’ appelle « petit pois » ( ou « pois potager » ou « pois à écosser »).

S’il s’agit de la variété consommée avec la cosse, on l’appelle « mange tout » ( ou pois gourmand).

Sec, s’il est entier, on le nomme « pois sec ». S’il est séparé en deux « pois cassé ».

Il semble avoir été domestiqué au Moyen-Orient, dans le croissant fertile… des fouilles archéologiques en Turquie, en Israël… ont montré qu’il est cultivé probablement depuis 6000 ans av J.C.

 

Au départ, l’homme le consommait comme légume sec. Il faisait partie de la base énergétique de l’alimentation avec les céréales.

Le petit pois comme le pois sec sont considérés comme des légumineuses. C’est à partir du XVIIème siècle, que le pois commence à être consommé  « en vert », c’est à dire frais. Sous cette forme, il fut très populaire à la table de Louis XIV.

Du point de vue de la MTC, il est de saveur douce et de nature neutre, il nourrit donc la Rate et l’Estomac.

Pour les amoureux des vitamines et oligoéléments et les inconditionnels de la bataille navale : il contient beaucoup de vitamines A, B1, B2, B3, B5,B6, B8, B9,C et E… coulé! 🙂

Le petit pois est riche en protides et en glucides mais pauvre en lipides… il contient beaucoup de minéraux et oligo-éléments…

Il constitue une excellente source de fibre et facilite donc le transit.

Il existe une différence nutritionnelle entre le petit pois et le pois sec, de même qu’entre le petit pois frais et en conserve.

L’idéal est de le consommer frais sans trempage et sauté ou cuit  à la vapeur…

Pour nous, ce midi c’est le traditionnel petit pois / carottes du jardin cuit à la vapeur 🙂

Bon appétit !