Après les petits pois…  les haricots verts sont là !

 

Après les petits pois…  les haricots verts sont là ! (Si Ji Dou en chinois)…

Il existe une grande variété de haricots verts.
Originaires d’Amérique, des fouilles archéologiques au Pérou et au Mexique ont montré qu’ils étaient cultivés il y a au moins 7000 ans.

  

 

Le mot haricot viendrait de l’aztèque « Ayacotl ». Il arriva en France sous le règne d’Henri II, et c’est Catherine de Médicis qui l’importa au XVI siècle.

De saveur douce, insipide et de nature neutre, il favorise la diurèse. Son méridien destinataire est la vessie.

Le haricot vert est réputé être hypocalorique… parfait pour le temps des maillots 😉 !

Assez riche en carotènes et en vitamine C, grands antioxydants qui préviennent le vieillissement cellulaire… il renforce bon nombre de vitamines ( B9, B1,B2,B3,B6), minéraux  (potassium, calcium, magnésium et fer) et oligo-éléments…

Le Haricot vert doit être cuit, de préférence à la vapeur,  pour ne pas détruire une bonne partie de ces vitamines hydrosolubles. Pour les gourmands on peut les faire sauter ensuite avec un tout petit peu d’huile d’olive 🙂

Chez nous ce sera des haricots verts violets 🙂

Bonne dégustation !